Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» CHARTE du Forum Thé-Citron ( à signer obligatoirement avant de poster )
Jeu 19 Oct - 19:18 par Roseline

» je me presente
Jeu 19 Oct - 19:16 par Roseline

» Les bonjours de 2017
Mer 23 Aoû - 6:17 par valentine1

» je suis nouvelle
Mar 22 Aoû - 6:10 par Roseline

» on en reparle du gingembre
Lun 19 Déc - 17:36 par eve34110

» Les bonjours de 2016
Mar 12 Jan - 10:26 par Roseline

»  Séance d'hypnose pour maigrir : Puissante technique, maigrir sans régime !
Dim 13 Déc - 10:16 par Roseline

» les bonjours bonsoirs de 2015
Mar 29 Sep - 14:05 par Roseline

» Les bienfaits de la pomme
Ven 31 Juil - 21:27 par Angeline79

» bonjour c'est Toutougne
Ven 31 Juil - 13:16 par Toutougne

» Bonjour moi, c'est Kynicky
Jeu 9 Juil - 14:54 par Roseline

» Bienvenue !
Mar 12 Mai - 7:31 par Roseline


Le citron : de la vitamine C en abondance, mais bien d'autres vertus…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le citron : de la vitamine C en abondance, mais bien d'autres vertus…

Message par Roseline le Lun 31 Déc - 19:26




Le citron : de la vitamine C en abondance, mais bien d'autres vertus…

Le citron est un fruit que nous associons facilement à la confection de boisson pour lutter contre les refroidissements tels que rhume et grippe. Nous sommes tous conscients de la richesse en vitamine C de ce fruit. Cependant, le citron a bien plus à nous offrir.



Athénée vanta le pouvoir antivenimeux du citron. Il révèle que deux condamnés devaient être livrés aux vipères. Ils eurent l'idée de consommer des citrons. Tout à fait immunisés, les terribles morsures des reptiles n'eurent aucun effet sur eux.

Le naturopathe français Raymond Dextrait écrivait, à propos du citron: "Nous ne nous étonnons même plus devant les résultats merveilleux dûs aux citrons, tellement ceux-ci nous sont devenus coutumiers.

Le Dr Ed Bertholet, pour sa part, disait ceci: "les citrates de soude et de potasse ont un pouvoir dépurateur remarquable; ils diminuent la viscosité sanguine, en débarrassant le sérum des substances mucoïdes qui l'encrassent et qui diminuent sa vitalité ainsi que sa capacité de fournir la thrombine (ferment coagulent), utile pour la cicatrisation et l'oblitération des vaisseaux lésés. Le sang ayant perdu sa viscosité anormale, devient plus fluide et circule plus aisément dans les vaisseaux sanguins, d'où rapide diminution de la pression artérielle; son sérum peut alors filtrer plus librement au travers des parois capillaires, ce qui permet un apport plus régulier et plus abondant de substances nutritives aux cellules constitutives des organes dont les fonctions biologiques s'accomplissent alors avec beaucoup plus de facilité."

En d'autres termes, le citron contribue favorablement à améliorer la qualité et la circulation du sang dans l'organisme, ce qui a pour effet de nourrir adéquatement les cellules de l'organisme, pour notre plus grand bien et une meilleure santé.

Composition:
Le citron contient un peu de vitamine A, de vitamines B1 et B2 ainsi que des bioflavonoïdes et de la pectine. Mais c'est la vitamine C qui est de loin la plus présente dans ce fruit. On estime une moyenne de 50 mg de vitamine C pour 100 g de fruit. Il contient également des caroténoïdes et des coumarines. Tous ces composants sont de puissants antioxydants et confèrent également au citron de puissantes qualités antiseptiques.

Le citron étant particulièrement riche en vitamine C, rappelons que celle-ci joue un rôle important dans le développement des os et des dents, dans l'intégrité du tissu sanguin et des capillaires; elle tend à normaliser la pression sanguine et le taux de sucre dans le sang; elle protège le cristallin et stimule la surrénale et la fonction ovarienne. Elle est un puissant antioxydant et permet également de contrer favorablement les effets néfastes du stress.




Un fruit acide qui alcalinise le sang!
Certains praticiens déconseillent le citron pour son acidité, en l'accusant de déminéraliser l'organisme. Cette condamnation du citron est tout à fait non fondée. Il est établi que les citrates sont brûlés dans l'organisme et laissent un résidu moyennement alcalin. Les sels acides des acides organiques perdent par oxydation, au cours du métabolisme, leur acidité primitive et donnent lieu à la formation de carbohydrates alcalins possédant les propriétés et les caractéristiques des bases. Loin de décalcifier l'organisme, de nuire au squelette, l'acide citrique a un effet déterminant dans la rétention du calcium. De plus, il est établi que le calcium a besoin d'acidité pour être assimilé.

Utilisation thérapeutique du Citron:

Pouvoir antiseptique:
Puissant antiseptique, il combattrait efficacement une vingtaine de germes. Il est donc très utile pour combattre toutes infections, particulièrement les refroidissements, grippes, rhumes. Il contribue à abaisser la fièvre par son action sudorifique. Ce pouvoir antiseptique est également efficace dans les problèmes d'infections urinaire, vésicales et rénales. Son action diurétique accélère également l'élimination des toxines. Il préserve l'appareil digestif des infections, dont les diarrhées.

Circulation sanguine:
Au niveau du système circulatoire, le citron contribuerait également à abaisser le taux de cholestérol. Son action sur le système sanguin est digne d'intérêt. En effet, en cardiologie on a régulièrement recours à l'aspirine pour fluidifier le sang et prévenir ou traiter la formation de caillots sanguins. Cependant, l'aspirine présente l'inconvénient de favoriser également des hémorragies. Nous avons vu que le citron possède la propriété de fluidifier le sang. Mais, contrairement à l'aspirine, selon le Dr Paul Nègre, il a également la propriété d'améliorer très rapidement la majorité des syndromes hémorragiques. La propriété hémorragique de l'aspirine cesse par administration concomitante de citroflavonoïdes. De nombreux oeudèmes rétrocèdent aussi sous leur action.
Le citron est, par exemple, très efficace contre les saignements de nez.

Citron et digestion:
On reproche souvent au citron d'augmenter la sécrétion d'acide chlorhydrique et de provoquer des aigreurs. Certains allant même jusqu'à l'accuser de favoriser l'apparition d'ulcères gastriques. Certaines personnes peuvent en effet éprouver des sensations de brûlures après la consommation de citron, mais il s'agit en réalité d'un signal d'alarme qui doit les inciter à revoir leur façon de s'alimenter. Le plus souvent les aigreurs ressenties à la suite de l'absorption du citron sont le résultat d'une mauvaise composition des menus. Abondance de pâtes, féculents, pain blanc, riz blanc, sucres et alcool sont incompatibles avec le citron. Le citron ne devrait être consommé qu'après complète digestion de ceux-ci. En fait, les meilleurs effets seront obtenus du citron que lorsque consommé loin des repas. Les personnes à constitution fragile, et tempérament nerveux, devraient également éviter de consommer le citron le matin à jeun. Le meilleur moment serait en après-midi, plus de deux heures après le repas.
Loin de provoquer de l'hyperchlorhydrie, le citron a une action eupeptique, c'est à dire qu'il favorise la digestion.

Citron et peau:
Rien de tel que le citron pour rajeunir la peau. Celui-ci contribuera à maintenir l'équilibre du PH de la peau. Vous pouvez composer un masque pour la peau en mélangeant en proportions égales du citron à du miel. Pour soigner une blessure, quelques gouttes de citron agiront comme antiseptique. Pour traiter l'eczéma on peut l'utiliser mélangé à de l'huile d'olive ou d'amande douce. Pour le pied d'athlète on l'utilisera mélangé à du jus de papaye.

Vieux remèdes

Un peu de jus de citron frais ajouté à une infusion d'herbes ou pris tel quel avec un peu de miel est un vieux remède utilisé contre les maux de gorge et infections des voies respiratoires supérieures.

Le jus de citron aide à réduire la congestion et à éliminer le mucus qui entrave la respiration.

Un autre vieux remède traditionnel consiste à appliquer une tranche de citron épaisse et fraîchement coupée, à un abcès ou à un autre type d'éruption cutanée.

Maigrir avec le citron

Selon le Dr Mark Moyad M.D. de l'Université du Michigan, des récentes recherches sur le citron révèlent que la vitamine C, dont le citron est riche, réduit le taux d'hormones qui stimulent le centre de l'appétit dans le cerveau.

Conseil de consommation:
Il est important de consommer des fruits bien mûrs, idéalement le citron aura complété sa maturation sur l'arbre, au soleil. Il est cependant difficile de se procurer ce genre de fruit dans les climats nordiques. Privilégier dans la mesure du possible le fruit issu de culture biologique, qui sont exempts de tout pesticides et sont cueillis à un stade de maturation plus avancé. Toujours consommer le citron au moins deux heures après un repas et attendre vingt minutes avant de consommer d'autres aliments après consommation.
avatar
Roseline
Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 67
Localisation : Dammarie les lys

Voir le profil de l'utilisateur http://the-citron.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum